Dynasty, Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, 2010


Sous-Station Lebon, Diligence, Nice, 2007


Mag-Net, plan d'installation en boîte, 90 x 90 cm, éd. 3, 2007

(tirage lambda et fil de cuivre, encadré, sous verre)


Mag-Net, esquisse, 27 x 45 cm, éd. 3, 2010

(tirage jet d'encre Digigraphie®, encadré, sous verre)



Mag-Net

Installation sonore, dimensions variables, 2007

(fil de cuivre, électronique, système audio monophonique)

 

    Un fin fil de cuivre est placé dans l'architecture afin de former une boucle monumentale et quasiment invisible dont les deux extrémités sont branchées en entrée d'un système audio. Les parasites électromagnétiques captés par cette grande antenne sont amplifiés et diffusés en direct dans le lieu. Un caisson de basses fréquences restitue le bourdon du signal au niveau du sol tandis qu'un haut-parleur HF émet les variations aiguës (clics, déphasages, interférences…) en direction du plafond.

 

    Le placement du fil dans l'architecture et le niveau d'émission sonore varient selon le lieu et le contexte d'exposition.

    Au Musée d'Art Moderne de la Ville de Paris, en 2010, le fil de cuivre courait en haut des murs dans tout le bâtiment, sur une distance totale de trois cent mètres environ. Il traversait ainsi toutes les salles de l'exposition Dynasty, sur les deux étages du musée. Le son était diffusé à un volume bas, audible à proximité du socle noir d'où sortaient les deux extrémités de la boucle de cuivre.

    Lors de l'installation à la Sous-Station Lebon, Projet Diligence, Nice en 2007, le fil de cuivre de cent cinquante mètres environ dessinait un filet à huit branches tendu horizontalement à 5 m du sol entre les piliers du bâtiment. Le son était diffusé à fort volume, jouant avec les effets de résonance du lieu.



Enregistrement binaural de l'installation dans l'exposition Pouvoir/Puissance, Sous-Station Lebon/Diligence, Nice, 2007

(Écoute au casque ou sur haut-parleurs externes conseillée)