Contrecourbe, artothèque de la MLIS, Villeurbanne

 

Contrecourbe

Installation sonore

Dimensions variables, 2010 (Ressort en acier, ventilateurs,

microphone de contact, ampli, haut-parleurs)

 

Le dispositif sonore Contrecourbe a été conçu pour le bâtiment de Mario Botta accueillant la Maison du Livre, de l’Image et du Son à Villeurbanne. Dans le puits de lumière, un ressort suspendu à une vingtaine de mètres est mis en mouvement par les courants d'air de deux ventilateurs. Si cette sculpture cinétique semble silencieuse, le métal est pourtant traversé par des vibrations qui sont captées à l’extrémité haute de la spirale avant d'être diffusées en direct à l'étage inférieur. Ici sont placés deux petits haut-parleurs, un de chaque côté de l’espace semi-circulaire, aux encoignures du mur arqué. La forme particulière de cette construction permet aux ondes acoustiques de glisser seulement contre sa surface et de ne pas se diffuser dans l’espace, obligeant le public à s'y appuyer pour écouter. La courbure produit également un écho flottant caractérisé par des allers-retours très rapides du son entre ses deux extrémités. La forme des sons perçus résulte ainsi de la combinaison entre les ondes vibratoires mécaniques produites le long du ressort et leur modification acoustique par l’architecture. Face au mur, trois Schizophones sont proposés comme appareils d'écoute.

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

 

www.palaisdetokyo.com